Vente Diamant, Bijoux Diamants et Guide du Diamant
Diamants Infos: Diamants & Bijoux
Vente Diamants
Bijoux Diamant
Diamant brut
Rubriques Diverses
Services Joaillerie
Abonnements Diamant
Accueil | Diamant taillé | Qualité de la taille du diamant et les différentes formes de taille du diamant

Qualité de la taille du diamant et les différentes formes de taille du diamant

Désignation des parties du diamant

Les parties d'un diamant taille brillant

Le diamant taillé se décompose en 4 grandes parties :

La Table

La Couronne

Le Rondiste

La Culasse

 
Diamant taille brillant vue en perspective
 

La taille rond-brillant compte 56 facettes plus la table, soit 57 facettes :

Pour la couronne : 8 coins de table ou bezels, 8 étoiles et 16 haléfis.

Pour la culasse : 8 pavillons et 16 haléfis.

Les formes de taille

La taille brillant-ronde :

Taille brillant vue de profil Taille brillant vue du dessus

Les principales formes de taille du diamant :

Diamant Rond Brillant Diamant Princesse Diamant Ovale Diamant Poire Diamant Radiant
Diamant Rond Brillant Diamant Princesse Diamant Ovale Diamant Poire Diamant Radiant
Diamant Marquise Diamant Coeur Diamant Emeraude Diamant Coussin Diamant Triangulair
Diamant Marquise Diamant Coeur Diamant Emeraude Diamant Coussin Diamant Triangulair

Les autres formes de taille

Historique des différentes tailles

Le nombre de facettes des diamants

Évaluation du poids d'un diamant taillé en brillant suivant son diamètre

Galerie de photos des différentes formes de taille : 77 tailles recensées

Les proportions

Les proportions du diamant, et plus spécialement la hauteur du diamant comparé au diamètre, et le diamètre de la table comparé au diamètre du diamant, déterminent comment la lumière se reflétera dans le diamant.

Un diamant ayant de bonnes proportions réfléchira la lumière d'une facette à une autre (comme un miroir) et la dispersera, la reflétera par le dessus du diamant (par la table).

Les proportions déterminent la brillance du diamant.

Proportions du diamant

Proportionscope

Proportionscope

Les mesures décrivent les proportions du diamant.

L'appareil utilisé pour mesurer les proportions d'un diamant est un proportionscope.

Cet appareil permet de déterminer la qualité de la taille d'un diamant. Un système de miroir, projette l'image agrandie du diamant sur un verre dépoli mobile sur lequel sont dessinés des répères qui permettront de mesurer les diverses dimensions du diamant étudié. Cet appareil peut aussi se nommer un projecteur de profil.

Round Brilliant Cut Proportions

Il faut considérer toutes les proportions et non certaines d'entre elles pour traduire le jeu d'une pierre.

C'est pourquoi un angle de couronne trop grand ou trop petit est indiqué en remarque.

Une colette ouverte dénote une pierre de taille médiocre (sauf dans le cas des tailles anciennes).

Dans le mêlé, des rondistes épais dénotent des pierres peu intéressantes.

Pour ceux qui désirent plus d'informations sur les proportions de la taille brillant, sachez qu'en 1919, Marcel Tolkowsky a publié le « Diamond Design » dans lequel il décrit ses travaux de recherche sur les proportions de la taille brillant. Vous pouvez cliquer sur le lien ci-après et accéder à ses travaux : Tolkowsky (site en anglais).

La taille « idéale »

Un très vaste sujet, qui divise encore aujourd'hui les professionnels.

Pour obtenir le maximum de brillance, de feu, de « vie », un diamant doit être taillé suivant certaines dimensions et proportions.

Le diamantaire doit soigneusement considérer les propriétés optiques de chaque diamant brut pour déterminer sa taille optimale.

Pourquoi tous les diamants n'ont-ils pas une taille dite « idéale » ? La matière première (diamant brut) coûte très cher, les diamantaires essaient donc de rentabiliser au maximum leur investissement. Le pourcentage de perte en diamant brut peut atteindre plus de 70% lors de la taille. On comprendra alors le dilemme auquel est confronté le diamantaire, il devra choisir entre obtenir le poids en diamant taillé le plus important au détriment de la qualité de la taille, ou bien obtenir un poids en diamant taillé un peu moins important mais le diamant aura une qualité de taille meilleure. La plus petite erreur de calcul lors de la taille peut faire la différence entre un diamant de taille idéale et un diamant de très bonne taille.

Taille idéale Très bonne taille Bonne taille
Taille idéale d'un diamant Très bonne taille d'un diamant Bonne taille d'un diamant
Diamant de 1,00 carat,
de 55 à 70 % de perte
en diamant brut
Diamant de 1,10 carat,
de 50 à 65 % de perte
en diamant brut
Diamant de 1,20 carat,
de 45 à 65 % de perte
en diamant brut

Diamant « Hearts & Arrows »

Certains diamants parfaitement taillés portent l'appelation « Hearts & Arrows » (H&A).

Ces diamants ont une qualité de taille dite « idéale », ils sont très rares.

Lorsqu'on met ce diamant sous une lumière spéciale, cette dernière fait apparaître un motif parfaitement symétrique de 8 coeurs ou de 8 flèches (photo de droite).

Les diamants Hearts & Arrows bénéficient d'une surcôte car le diamantaire passera plus de temps pour le tailler de la sorte et la perte de poids en diamant brut sera plus importante.

Les japonais sont très friands des diamants Hearts & Arrows.

Diamant Hearts & Arrows

Lorsque cela est justifié, on pourra trouver sur les certificats gemmologique du GIA, l'inscription « H&A » gravée au laser sur le rondiste du diamant et inscrite sur le certificat. Le GIA certifie donc que ce diamant est idéalement taillé et proportionné.

Qualité de la taille d'un diamant selon les principaux laboratoires de gemmologie

Les principaux laboratoires de gemmologie indiquent sur leur certificat la qualité de la taille des diamants, à savoir :

Qualité de la Taille GIA IGI HRD * AGS
Idéale (Ideal)       X
Excellente (Excellent) X X X X
Très Bonne (Very Good) X X X X
Bonne (Good) X X X X
Assez Bonne (Fair) X X X X
Mauvaise (Poor) X X   X
* La Qualité de la taille est remplacé par Proportions sur les certificats gemmologiques du HRD.

On indique la qualité de taille sur les certificats gemmologiques uniquement pour les diamants ronds-brillants car les autres formes de taille (princesse, poire, ovale, radiant, etc...) ne sont pas standardisées.

Lorsque la qualité de la taille est indiquée sur le certificat gemmologique, le consommateur sait si le diamant qu'on lui propose est bien taillé (bien proportionné), c'est donc pour lui une garantie supplémentaire qui lui facilite la tâche lors de l'achat d'un diamant certifié.

La brillance d'un diamant suivant les proportions de sa taille

Taille idéale Taille trop plate Taille trop épaisse
Taille « idéale », la lumière est convenablement réfléchie. Le diamant a une belle brillance. Taille trop aplatie, la lumière passe à travers. Le diamant perd de sa brillance. Taille trop épaisse, la lumière passe à travers. Le diamant perd de sa brillance.

Les principaux éléments à prendre en compte pour qu'un diamant ait une taille dite « idéale »

Le pourcentage de la hauteur totale (Total Depth) :

Proportions du diamant

Cela peut paraître au premier abord un peu abstrait, mais c'est un des éléments primordiaux pour savoir si un diamant aura une belle brillance. Ce pourcentage est obtenu en divisant la hauteur totale du diamant par son diamètre, ceci est valable pour les brillants (ou ronds), pour les autres formes de taille il faut diviser la hauteur par la largeur.

Les proportions de la table :

Table diamant

Les variations des proportions de la table ont moins d'importances et affectent moins la brillance d'un diamant que des variations trop importante pour les angles de la couronne et du pavillon. Les diamants brillants dont la table a des proportions comprises entre 55% et 58% sont généralement considérés comme ayant une beauté optimale, spécialement pour les poids supérieurs à 0,50 carat.

L'épaisseur du rondiste :

Rondiste diamant

La meilleure épaisseur du rondiste pour un diamant rond-brillant doit être comprise entre « Thin » (« Fin » en français) et « Slightly Thick » (« Légèrement épais » en français). Cela veut dire que le rondiste doit être « Thin » (Fin), « Medium » (Moyen) ou « Slightly thick » (Légèrement épais) ou une combinaison des trois. Exemple : « Medium to slightly thick ». Les différentes graduations de l'épaisseur du rondiste sont les suivantes : Extremely thin, Very thin, Thin, Medium, Slightly thick, Thick, Very thick and Extremely thick.

Le laboratoire GIA qualifie l'épaisseur du rondiste suivant le tableau ci-dessous :

  Portion du rondiste la plus épaisse
  Extremely thin Very thin Thin Medium Slightly thick Thick Very thick Extremely thick
Extremely thin GD VG VG VG VG VG GD FR
Very thin   VG VG VG VG VG GD FR
Thin     EX EX EX VG GD FR
Medium       EX EX VG GD FR
Slightly thick         EX VG GD FR
Thick           VG GD FR
Very thick             GD FR
Extremely thick               FR
FR = Fair (Assez Bon) --- GD = Good (Bon) --- VG = Very Good (Très Bon) --- EX = Excellent (Excellent)

Mais encore... :

Colette d'un diamant

D'autres éléments sont bien évidemment à prendre en compte, tels que la grosseur de la colette, il est préférable qu'elle soit comprise entre les classifications suivantes : « No Culet » (Aucune colette) à « Medium » (Moyenne). Les différentes graduations de la grosseur de la colette sont les suivantes : No Culet (None), Pointed, Very Small, Small, Medium, Slightly large, Large, Very Large et Extremely Large. Evitez les colettes égales ou inférieures à « Large » qui lorsque vous regardez le diamant par la table sont très visibles à l'oeil nu.

Le laboratoire GIA qualifie la grosseur de la colette d'un diamant suivant le tableau ci-dessous :

Grosseur colette Grade en anglais Grade en français
None Excellent Excellent
Very small
Small
Medium Very Good Très bon
Slightly large Good Bon
Large
Very large Fair Assez bon
Extremely large Poor Mauvais
 
Rondiste facetté et brut

Le rondiste du diamant peut être facetté, lisse, poli ou brut. Les diamants qui possède une très belle taille ont souvent le rondiste facetté. Un diamantaire devra passer du temps supplémentaire pour le facetter, ce qui n'est pas toujours économiquement rentable. Un rondiste facetté n'améliore pas la qualité du diamant. Le GIA évalue seulement l'épaisseur du rondiste du diamant et pas son aspect extérieur.

Le fini

La symétrie et le poli d'un diamant déterminent les « feux » d'un diamant.

Symétrie

L'estimation de la « symétrie » résulte de l'observation de :

La bonne rencontre des facettes

La symétrie des facettes

La présence de facettes supplémentaires et naïfs importants (témoins de la forme du brut)

Le centrage de la colette

Le centrage de la table

Un diamant peut avoir une bonne symétrie mais de mauvaises proportions.

Quelques exemples de défauts de symétrie :

Table décentrée Culasse décentrée Contour du rondiste déformé
Table décentrée Culasse décentrée Contour du rondiste déformé
 
Facette difforme Désalignement de la couronne et du pavillon Rondiste ondulé
Facette difforme Désalignement de la couronne et du pavillon Rondiste ondulé

Poli

L'estimation du « poli » résulte de l'observation de :

La présence de stries de polissage plus ou moins marquées

La présence de rayures ou d'égrisures. Si les égrisures sont trop nombreuses, elles sont mentionnées en remarques

L'estimation de la symétrie et du poli se traduit par :

Excellent : Excellent

Very good : Très bon(ne)

Good : Bon(ne)

Fair : Assez bon(ne)

Poor : Mauvais(e)

Copyright © 1999-2014 Diamants Infos. Tous droits réservés.
Newsletters

Cours Métaux Précieux
Or
979,00 €
Down
Palladium
598,00 €
Up
Platine
999,00 €
Up
Argent
14,00 €
Down
Outils Monnaies & Taxes
GIA: Gemological Institute of America     HRD     IGI: International Gemological Institute     AGS Laboratories
Visa     American Express     MasterCard     CB     Paypal     Fedex